¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Le groupe, ses membres, les news...

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Treys » 01 Mai 2013 15:46

Perso je vois plus ça comme une future rééditions des morceaux cités avec des guitares différentes à celles qu'on connait
Wish in one hand and shit in the other, and see wich one get filled first
mon groupe: https://www.facebook.com/pages/Letterbomb-Official/108224529255642
Image
Avatar de l’utilisateur
Treys
 
Messages: 1483
Inscription: 19 Avr 2010 11:11
Localisation: DTC?

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Holden » 01 Mai 2013 18:45

Oui je crois que c'est ça. D'après ce que j'ai compris ils réenregistrent les guitares de chaque morceau (juste les guitares, pas le chant ni le reste) dans le but de peut-être éditer une nouvelle version de ces mêmes morceaux avec un gros son qui déchire à en croire le tag des photos de BJ : #reallyloudguitars

Il enregistrent sûrement avec du nouveau matos, ils ont dû flasher sur quelques belles guitares !

A prendre avec des pincettes, même sur GDA ils ne sont sûr de rien.
Avatar de l’utilisateur
Holden
 
Messages: 34
Inscription: 14 Fév 2013 20:25

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar infamous » 01 Mai 2013 19:18

Holden a écrit:Oui je crois que c'est ça. D'après ce que j'ai compris ils réenregistrent les guitares de chaque morceau (juste les guitares, pas le chant ni le reste) dans le but de peut-être éditer une nouvelle version de ces mêmes morceaux avec un gros son qui déchire à en croire le tag des photos de BJ : #reallyloudguitars

Il enregistrent sûrement avec du nouveau matos, ils ont dû flasher sur quelques belles guitares !

A prendre avec des pincettes, même sur GDA ils ne sont sûr de rien.


Ouais mais je vois pas l’intérêt, si ils rééditent la guitare, c'est qu'ils ne sont pas parfaitement satisfait du boulot qu'ils ont fait. Puis j'y pense ma première hypothèse ne tient pas non plus la route vu que quand les artistes mettent a disposition un album en instru ou avec un instrument en moins, ils font ça a partir des enregistrements studio de l'album en question, ils n'ont pas besoin de retournés en studio. Donc la je sèche aucune idée de ce qu'ils nous préparent mais si ça peut faire augmenter une peu la durée de vie de la trilogie je suis pour!!!!
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
infamous
 
Messages: 683
Inscription: 20 Mai 2010 19:12

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Nuclear Boy » 01 Mai 2013 22:54

Missing You avec un nouveau son de guitare, ç'est chaud. :lol:
Je vois pas bien ce qu'ils font faire! :?:
Image
Avatar de l’utilisateur
Nuclear Boy
 
Messages: 29
Inscription: 27 Sep 2012 21:21
Localisation: Dans la petite case du matos de Tré...

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Louise J. » 02 Mai 2013 15:23

Holden a écrit:Green Day n'arrête jamais ! En plein 99 Révolutions Tour, le groupe serait retourné en studio pour réenregistrer les guitar tracks de quelques chansons de ¡Uno!, ¡Dos! et ¡Tré!, comme en témoignent les dernières photos Instagram de BJ !

Le groupe travaillerait actuellement sur Stay the Night, 99 Revolutions, Missing You, Stray Heart et Wild One. On espère pouvoir écouter tout ça bientôt :D

Image

Source : GDA


C'est pas du tout ce que j'avais pigé en voyant la photo de ses pieds. donc merci pour l'explication.
My flowers are beautiful.
Avatar de l’utilisateur
Louise J.
 
Messages: 445
Inscription: 25 Juil 2012 20:53
Localisation: Entre les perches

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar diverman » 02 Mai 2013 16:02

Bah une réédition avec des reallyloudguitars ça peut être super cool. Après si c'est un truc pour te faire payer : "CInquo : l'album aux reallyloudguitars" bof bof quoi.
Chanteur/Guitariste de Captain Jimmy (punk/rock), venez écouter ! http://www.facebook.com/CaptainJimmyofficiel?sk=app_131686150237656
Avatar de l’utilisateur
diverman
 
Messages: 443
Inscription: 04 Avr 2011 17:32
Localisation: Rennes

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Ozzy » 02 Mai 2013 19:29

Louise J. a écrit:Image

Source : GDA
[/quote]

ca bouffe de la salade pour un morceau bien saignant ? trés peu pour moi
J'crois que j'me fait vieux ... merde alors !
Avatar de l’utilisateur
Ozzy
 
Messages: 1778
Inscription: 30 Jan 2006 17:04
Localisation: au CBGB avec les ramones et joe strummer en 79

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Guillaume.1995 » 02 Mai 2013 20:21

diverman a écrit:Bah une réédition avec des reallyloudguitars ça peut être super cool. Après si c'est un truc pour te faire payer : "CInquo : l'album aux reallyloudguitars" bof bof quoi.


Je préfère un Cinco (ce qui serait con puisque Cuatro n'est pas un album) avec un best of de la trilogie remixé, plutôt que la trilogie ressorte avec un nouveau mixage définitif, ce serait tellement idiot (et là on casquerait en plus...)
Guillaume.1995
 
Messages: 368
Inscription: 16 Juil 2012 13:43

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar infamous » 02 Mai 2013 21:55

Guillaume.1995 a écrit:
diverman a écrit:Bah une réédition avec des reallyloudguitars ça peut être super cool. Après si c'est un truc pour te faire payer : "CInquo : l'album aux reallyloudguitars" bof bof quoi.


Je préfère un Cinco (ce qui serait con puisque Cuatro n'est pas un album) avec un best of de la trilogie remixé, plutôt que la trilogie ressorte avec un nouveau mixage définitif, ce serait tellement idiot (et là on casquerait en plus...)


Ouais, l'idée de Guillaume me plait bien :D Un Best Of avec de nouveaux son de guitare j'approuve complètement
ImageImage
Avatar de l’utilisateur
infamous
 
Messages: 683
Inscription: 20 Mai 2010 19:12

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar infamous » 21 Juil 2013 00:40

Si ils font un DVD Live dans ce genre de salle avec cette ambiance moi ça me va

ImageImage
Avatar de l’utilisateur
infamous
 
Messages: 683
Inscription: 20 Mai 2010 19:12

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Nimrod97 » 21 Juil 2013 19:36

infamous a écrit:Si ils font un DVD Live dans ce genre de salle avec cette ambiance moi ça me va



J'approuve! C'est fou comme ça me rappel de bons souvenirs!
Qu'on nous casse les jambes pour avoir envahi le boulevard
S'il faut qu'on y rampe
J'aime mieux ramper que de me rasseoir

Louis-Jean Cormier
Avatar de l’utilisateur
Nimrod97
 
Messages: 81
Inscription: 11 Aoû 2011 20:22

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Guillaume.1995 » 21 Avr 2014 00:14

Déterrage de topic!
A l'occasion de la sortie de Demolicious, j'ai décidé de faire une chronique en 3 parties pour la trilogie.

Une petite introduction d'abord sur la trilogie. Au milieu de l'année 2012, on apprend plus ou moins rapidement que le retour du groupe en studio débouchera sur la sortie de trois albums, et pas un seul, pour la fin de l'année. Par la suite, les titres des albums seront dévoilés: ¡Uno!, ¡Dos! et ¡Tré! (Remarquez le jeu de mots ultra subtil pour le troisième album entre le prénom d'un batteur qui n'a qu'un seul testicule et le nombre 3 en espagnol...) et les deux premiers singles du premier album sortiront pendant l'été: Oh love et Kill the DJ. Le succès commercial de la trilogie fut moins bien important que les deux albums précédents. Les pochettes des trois albums suivent le même schéma: la photo prise avec un iPhone d'un membre du groupe (Billie Joe pour ¡Uno!, Mike pour ¡Dos! et Tré pour... ben ¡Tré!) en noir et blanc avec des croix roses au niveau des yeux et des couleurs différentes pour le fond et le logo Green Day sur chaque album. A noter que Jason White devient le quatrième membre du groupe avec cette trilogie. L'imagerie autour de l'album conserve les croix roses sur les yeux, mais avec une tête de mort. Ce motif se retrouvera dans le poster avec les paroles qui remplace les livrets de chaque CD, dans le fond du boîtier, également sur les vinyles mais aussi sur l'ultimate boxset (édition réservée au site officiel, avec les trois albums au format livre-CD et le DVD Cuatro) et le fan box (un coffret vendu dans certains pays avec ¡Uno! puis avec ¡Tré!, il contient un autocollant et l'espace suffisant pour ranger les deux autres albums pour avoir un petit coffret CD de la trilogie). La veille de la sortie de l'album, Billie Joe entre en cure de désintoxication suite à ce qui s'est passé au iHeart Radio Festival (parce que déclarer qu'on est pas Justin Bieber en public en étant bourré, ça fait que le lendemain tu vas en cure de désintoxication). L'album ¡Tré! sortira donc en décembre et non pas en janvier pour combler le vide laissé par l'annulation des concerts prévus en fin d'année.

Partie 1: ¡Uno!

Image

La tracklist:
01. Nuclear family
02. Stay the night
03. Carpe diem
04. Let yourself go
05. Kill the DJ
06. Fell for you
07. Loss of control
08. Troublemaker
09. Angel blue
10. Sweet 16
11. Rusty James
12. Oh love

¡Uno!, premier opus de cette trilogie (ou première partie de cet opus réparti sur trois disques, ça dépend comment on le voit), serait d'après Billie Joe une pré-fête, un échauffement avant une soirée en quelque sorte. Ce disque représente aussi un retour aux sources sans en être un, ce qui a plutôt plu aux fans de manière générale. Cet album est bourré de clips, même s'ils n'ont pas vraiment servi à promouvoir l'album et sont pour la plupart anecdotiques (à moins d'aller sur la chaîne Youtube de Green Day, y'a pas vraiment moyen de savoir qu'ils existent).

L'album/la trilogie démarre avec Nuclear family.


Cette chanson, avec un sacré arrière-goût d'American idiot (la chanson), fait du bien par où elle passe. Les paroles sont plutôt stylées avec de nombreuses métaphores, et puis le petit passage de basse par Mike Dirnt est vraiment un bon moment. La chanson se termine par un décompte, comme si l'album n'avait pas encore réellement commencé.

La chanson qui suit, c'est Stay the night.


Après une intro très jolie et tristounette, la basse et la batterie arrivent tout comme une guitare avec un son déjà plus gros (même s'il n'est pas aussi énorme que sur les albums précédents) et un riff très basique mais ultra efficace. Cette chanson d'amour est vraiment très jolie, les couplets sont plutôt simples, puis vient le pré-refrain qui est vraiment énorme (à mes yeux l'un des plus beaux pré-refrains du groupe) et le refrain revient vers cette simplicité installée avec les couplets, avec le titre répété pas mal de fois tout de même. Après un autre couplet et un autre refrain, l'intro est rejouée et s'ensuit un solo de guitare noyé derrière la guitare rythmique qui rejoue le riff jusqu'à l'épuisement, tant pis, le peu qu'on entend est quand même très joli. On arrive à un bridge qui reprend en fait le pré-refrain mais avec un rythme et un son de guitare plus propice à quelque chose d'émotionnel. Billie Joe chante Hey oh comme en concert (même si sur le disque ça sonne plutôt comme Tuoooooo oh) et il reprend avec ce pré-refrain magique. Le morceau se termine sur le refrain puis l'intro jouée une dernière fois. C'est aussi ça le début d'une fête, on est pas encore trop chaud mais une fille qu'on a aperçu nous fait déjà rêver.

Vient ensuite Carpe diem. Les paroles sont à l'image du titre, le riff est proche de la partie rythmée de Before the lobotomy sur 21st century breakdown, la chanson reste simple et efficace, peu novatrice. Agréable mais pas extraordinaire, on passe à la suivante.

Il est temps de retrouver du Green Day plus classique, celui qui vous fait sauter le bras en l'air dans une foule en délire: Let yourself go.


Un retour aux sources sans en être un, même si l'énergie, le refrain et le rythme du morceau rappellent les premiers albums, l'écriture de la mélodie pour les couplets notamment rappelle plutôt fortement les deux précédents opus. Les paroles sont géniales car ultra réalistes (et un peu rebelle, ce qui est rigolo). "Ferme la parce que tu parles trop et que j'en ai rien à foutre de toute manière" Là, on dit oui, car c'est ce qu'on pense au moins une fois par semaine. Après chaque refrain, Billie Joe qui fait du scream (ou plutôt qui gueule comme s'il était sur scène en train de chauffer la foule), et ça ça n'a pas de prix. Le solo est badass et le refrain même s'il consiste simplement à répéter le titre, est jouissif.

On passe à la chanson la plus expérimentale de l'album, Kill the DJ.


Le titre vend du rêve, la chanson n'est pas si violente que le titre, mais les paroles le restent. Le rythme est plutôt différent de ce à quoi le groupe nous a habitué, on a un truc plus Franz Ferdinand dans le style, l'écriture n'en reste pas moins Green Day-esque pour autant, c'est entre le disco et le reggae, c'est fun et frais, le solo est juste bourré de feeling même si techniquement pas ultra compliqué, what else?


La piste 6 de l'album, c'est Fell for you. Comme son titre l'indique c'est une chanson d'amour, pas si niaise que ça pour autant puisque les deux premières phrases par exemple n'ont rien de romantique ("Je me suis réveillé en sueur, j'ai d'abord cru que j'avais pissé dans le lit"). Le refrain est très pop, le post refrain est d'une évidence assommante et du coup très agréable, ça passe tout seul.

Loss of control, ou du Green Day ultra cliché histoire de dire des gros mots et de bouger sur de la musique rapide. C'est en cela que ce morceau devient super, tout est bien foutu dans ce morceau, les petits plans de guitare qui arrivent après les "Loss of control" du refrain, l'un des meilleurs morceaux de l'album.

L'album connait ensuite une sorte de seconde partie, plus lente, correspondant sans doute à ce passage de la soirée (enfin, dans les soirées où je vais ça le fait) où l'ambiance n'est pas encore là, on sent que ça va venir, mais ça traîne un peu. Vous me suivez? Tant mieux, on passe à Troublemaker.


Pour moi, c'est LE titre qui n'avait rien à faire là, un pur délire superflu. C'est pas trop grave pour autant car le solo reste excellent, et même si le refrain est ultra ennuyeux et que les couplets sont presque gonflants (tout comme le riff), ben on s'en fout, ça passe quand même.

Le titre qui suit, c'est Angel blue. Une sorte de redite de Loss of control mais en moins mémorable, l'énergie reste là, mais ça ne décolle pas aussi efficacement que Loss of control justement.

Alors là, y'a Sweet 16 qui arrive. Et bam, c'est le Green Day nostalgique qui revient, un morceau bourré de charme, qui montre bien le talent du groupe à te rendre triste avec malgré tout un sourire aux lèvres.

Pour continuer dans cet aspect nostalgique, y'a Rusty James. Les couplets sont pompés sur Before the lobotomy, on est ému quand même, le pré-refrain est très beau tout comme le refrain. De la nostalgie à l'état pur je vous dis. Bref, c'est bien beau tout ça, mais l'album est bientôt fini en fait.

C'est Oh love qui clôture l'album.


Cette chanson a beaucoup déçu, il s'agit du premier single de la trilogie. Décevante car trop longue (5 minutes et trois secondes, après tout est relatif, pour Pink Floyd, Dream Theater ou Metallica ça aurait été une chanson courte), répétitive, paroles niaises, pas assez d'énergie, enfin bref. Plein de défauts finalement inexistants, tout comme les arguments comme quoi cette chanson est bien mieux en Live. Forcément, disons qu'avec l'adrénaline d'un concert on joue plus vite, et qu'une foule qui reprend le refrain ça fait forcément du bien). La mélodie reste quand même jolie même si prévisible pour du Green Day. Le premier couplet est plutôt bien foutu car c'est justement le début de la fête. On sent que les grosses guitares et la batterie vont arriver, et quand elles arrivent c'est le refrain, autrement dit pile le moment où on sent qu'on va passer une soirée inoubliable. Le solo est bien trouvé, il reprend des astuces très typiques du groupe mais c'est à la fois efficace et bien joué de la part de Green Day. Quant au clip, il est sympathique même si la version postée sur le site de Playboy aurait bien mérité d'être la version finale, définitive, retenue quoi. En plus d'être non censurée, cette version avait l'avantage d'être moins niaise, là ça fait vraiment groupe de rock avec des groupies.

En conclusion, cet album marque le retour du Green Day plus traditionnel, même s'il est difficile d'ignorer les deux albums précédents, qui, s'ils n'avaient pas existé, n'aurait pas donné un album dans cette forme, mais plus proche des démos présentes sur Demolicious, avec une écriture un peu plus punk tout de même, puisque globalement les mélodies sont quand même plus proches des deux albums d'avant que des premiers disques. La fête commence efficacement même si elle connait déjà des hauts et des bas, on entrera davantage dans le vif du sujet avec ¡Dos!.
Guillaume.1995
 
Messages: 368
Inscription: 16 Juil 2012 13:43

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Treys » 21 Avr 2014 03:27

Woaw!
Ben moi je te dis félicitation, honnêtement j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire, et c'est cool, surtout en ce moment où le fo' est un peu mort de voir des gens poster encore des trucs intéressants :)
Et le mieux, c'est que je suis d'accord avec pratiquement tout ^^ le seul truc avec lequel je suis pas tout à fait d'accord, c'est que pour moi Angel Blue est une des meilleures de l'album (avec Let Yourself Go). J'aime en particulier le pont où la guitare redevient clean/crunch, le petit arrêt et BJ reprenant tout seul en disant "Would You Be My Bloody Valentine?" avec le dernier refrain explosif pour clôturer :)
Je pense faire aussi une sorte de review d'album, et je pensais à Kerplunk, ça en intéresserait? Pour moi, c'est l'un des meilleurs albums...
Wish in one hand and shit in the other, and see wich one get filled first
mon groupe: https://www.facebook.com/pages/Letterbomb-Official/108224529255642
Image
Avatar de l’utilisateur
Treys
 
Messages: 1483
Inscription: 19 Avr 2010 11:11
Localisation: DTC?

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar diverman » 21 Avr 2014 10:00

Super review, tu m'as donné envie de réécouter la trilogie que j'aime pas des masses. Bon là c'est Uno!, celui que je préfère des 3, mais si tu fais le même boulot sur Dos! et Tré! je finirai peut être presque à les apprécier :mrgreen:
Bon sinon, pareil que Treys, je trouve que Angel Blue est une des meilleures : elle commence sur les chapeaux de roue, bien énergique et tout..
Parlons de Oh Love :
Guillaume.1995 a écrit:Décevante car trop longue, répétitive, paroles niaises, pas assez d'énergie, enfin bref. Plein de défauts finalement inexistants

Tu enlèves la deuxième phrase et c'était niquel.
Chanteur/Guitariste de Captain Jimmy (punk/rock), venez écouter ! http://www.facebook.com/CaptainJimmyofficiel?sk=app_131686150237656
Avatar de l’utilisateur
diverman
 
Messages: 443
Inscription: 04 Avr 2011 17:32
Localisation: Rennes

Re: ¡UNO! ¡DOS! ¡TRE!

Messagepar Guillaume.1995 » 21 Avr 2014 14:24

Treys a écrit:Woaw!
Ben moi je te dis félicitation, honnêtement j'ai pris beaucoup de plaisir à te lire, et c'est cool, surtout en ce moment où le fo' est un peu mort de voir des gens poster encore des trucs intéressants :)
Et le mieux, c'est que je suis d'accord avec pratiquement tout ^^ le seul truc avec lequel je suis pas tout à fait d'accord, c'est que pour moi Angel Blue est une des meilleures de l'album (avec Let Yourself Go). J'aime en particulier le pont où la guitare redevient clean/crunch, le petit arrêt et BJ reprenant tout seul en disant "Would You Be My Bloody Valentine?" avec le dernier refrain explosif pour clôturer :)
Je pense faire aussi une sorte de review d'album, et je pensais à Kerplunk, ça en intéresserait? Pour moi, c'est l'un des meilleurs albums...


Moi la review de Kerplunk ça m'intéresserait, je suis plus à l'aise avec les derniers albums pour commenter ou en parler, j'ai plus de mal avec les premiers (non pas que je les aime moins, mais je les écoute moins).

J'y suis peut-être allé fort avec Angel blue mais vraiment j'ai toujours eu l'impression que ça faisait doublon avec Loss of control, je ne sais même pas pourquoi, c'est quand même un très bon titre.

diverman a écrit:Super review, tu m'as donné envie de réécouter la trilogie que j'aime pas des masses. Bon là c'est Uno!, celui que je préfère des 3, mais si tu fais le même boulot sur Dos! et Tré! je finirai peut être presque à les apprécier :mrgreen:

Parlons de Oh Love :
Guillaume.1995 a écrit:Décevante car trop longue, répétitive, paroles niaises, pas assez d'énergie, enfin bref. Plein de défauts finalement inexistants

Tu enlèves la deuxième phrase et c'était niquel.


Personnellement, avec du recul mon préféré est ¡Dos! et celui qui m'impressionnera toujours est ¡Tré!. Pourtant, à la première écoute, j'étais très déçu par ¡Uno! et par ¡Tré!. La construction de ¡Uno! est particulière, mettre Sweet 16 et Rusty James à la suite n'était peut-être pas une super idée, car Oh love semble annoncer quelque chose. Mettre deux chansons tristoun' avant c'est plutôt étrange.
En fait Oh love je ne la déteste pas pour plusieurs raisons, d'abord car beaucoup disent qu'elle est super en Live et nulle en studio, comme je l'ai dit l'ambiance joue beaucoup, tous ceux qui disent ça la connaissent par cœur et la chantent le poing levé pendant les concerts, je trouve ça presque hypocrite. Et puis bon je la trouve sympa, c'était le premier extrait du nouveau Green Day, ce moment je l'attendais particulièrement, j'ai mis une heure pour l'écouter car je voulais l'écouter avec la lyric video en HD et dans mon bled ça a pris une heure pour qu'elle fonctionne, en gros elle est tellement lié à l'attente cette chanson qu'elle en devenait superbe. Je l'ai appris à la guitare très vite aussi, je voulais retomber dedans, une nouvelle sortie pour un groupe ou une découverte par hasard ça te donne envie de te replonger dans leur musique (enfin pour moi ça le fait) donc c'est nickel. S'ils avaient mis Stay the night, Let yourself go ou Nuclear family en premier single, peu auraient râlé... Je pense que c'était aussi un bon coup de comm', dévoiler en premier le dernier morceau du premier disque, comme si on te dévoilait déjà la fin...
Guillaume.1995
 
Messages: 368
Inscription: 16 Juil 2012 13:43

PrécédenteSuivante

Retourner vers Green Day

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron